Super-aliment : LE POUVOIR DE RASSEMBLER

Dans le cadre du mois de la nutrition 2018, l’ordre des diététistes du Canada nous propose de découvrir le pouvoir des aliments. Et oui, les aliments recèlent de pouvoirs parfois méconnus. Ils peuvent :

  • Nous nourrir, nous donner l’énergie nécessaire à l’exercice et à la régénération musculaire;
  • Nous faire découvrir, des saveurs, des textures et même des cultures;
  • Nous rassembler : entre amis, collègues et en famille;
  • Nous aider à prévenir différentes maladies et favoriser une santé optimale;
  • Et même nous permettre de guérir!!

Je vous présente aujourd’hui le pouvoir de guérir, un texte écrit par l’ordre des diététistes du Canada dans le cadre du #moisdelanutrition !

 

 

LE POUVOIR DE RASSEMBLER

 

Profitez des bienfaits qu’apportent les repas partagés en famille et entre amis.

Le Mois de la nutrition 2018 aide les gens à voir, avec les diététistes, comment les aliments peuvent nourrir, faire découvrir, prévenir, guérir et nous rassembler. Visitez le www.moisdelanutrition2018.ca.

Les Canadiennes et les Canadiens ont un horaire chargé! Un récent sondage réalisé par Ipsos a révélé qu’au Canada, 30 % des gens disent avoir de la difficulté à trouver du temps pour manger en famille et entre amis. Or, il est important de partager des repas, car ces moments permettent d’ouvrir le dialogue, de tisser des liens et d’avoir une alimentation plus équilibrée. Il s’agit d’une expérience enrichissante pour les gens de tous âges, des enfants aux aînés. Cette année, à l’occasion du Mois de la nutrition, les diététistes veulent vous rappeler le pouvoir de se rassembler autour d’un repas.

 

POURQUOI PARTAGER SES REPAS AVEC D’AUTRES?

Repas entre amisLes principaux obstacles au partage des repas sont les emplois du temps chargés attribuables, notamment, au travail et aux activités prévues en soirée. Il faut donc faire preuve de créativité pour équilibrer son horaire, mais le jeu en vaut la chandelle, puisque tout le monde en profite lorsque vous partagez un repas!

  • Les enfants qui mangent en famille ont une alimentation plus nutritive, réussissent mieux à l’école et présentent un risque réduit d’excès de poids et de troubles alimentaires. De plus, ils ont tendance à consommer davantage de légumes et de fruits, et moins de boissons sucrées.
  • De leur côté, les adolescents qui savourent des repas en famille ont de meilleurs résultats scolaires et sont moins susceptibles de fumer, de prendre des drogues ou de l’alcool, ou de prendre part à des bagarres graves.
  • Les adultes qui mangent avec leurs amis et les membres de leur famille ont tendance à consommer plus de légumes et de fruits, à boire moins de boissons gazeuses, à visiter moins souvent les restaurants-minute et à présenter un indice de masse corporelle plus faible.
  • Quant à eux, les aînés qui mangent en groupe s’alimentent mieux, ont un meilleur apport en nutriments et présentent de plus faibles taux de malnutrition.
  • Enfin, ensemble, les membres d’une même collectivité peuvent manger dans des cuisines communautaires, où ils apprennent à cuisiner, partagent des repas, goûtent à de nouveaux aliments, ont du plaisir et approfondissent leurs connaissances en matière de nutrition.

 

ENGAGEZ LA CONVERSATION

Pour de nombreuses personnes, l’heure du repas est le moment de prédilection pour interagir avec famille et amis. Elle permet aux gens d’échanger, de transmettre des traditions, d’apprendre, de communiquer et d’écouter. Si vous n’avez pas l’habitude des repas en famille, voici quelques choses à faire et à éviter :

  1. Donnez à chaque personne assise à la table la chance de s’exprimer.
  2. Ne vous servez pas de ce moment pour réprimander ou punir les mangeurs capricieux.
  3. Posez des questions qui nécessitent une réponse plus exhaustive qu’un simple « oui » ou « non ». Par exemple, au lieu de dire « as-tu eu une bonne journée? », essayez la formule suivante : « Raconte-moi une chose intéressante qui s’est produite aujourd’hui. »

N’oubliez pas que les repas familiaux ne se limitent pas au souper! Si votre horaire du soir est trop chargé, asseyez-vous ensemble pour déjeuner ou savourer un brunch en famille le weekend. La plupart des études sur les bienfaits des repas en famille notent des avantages à partir de quatre repas par semaine. Chacun des repas compte!

 

TRUC DE DIÉTÉTISTE

Coleen Nolan diététiste Halifax, Nouvelle-Écosse

Douze pour cent de la population canadienne affirme jeter un œil à ses textos ou à ses courriels durant les repas. Chez moi, nous avons décidé d’interdire les téléphones à table pour profiter pleinement de la compagnie des uns et des autres, et partager les faits saillants de notre journée. Cela nous permet également de focaliser sur ce que nous mangeons et de savourer notre repas plutôt que celui de nos amis sur Instagram ou sur Snapchat!

 

Fiche complète ici : https://www.dietitians.ca/Downloads/Factsheets/NM2018-FactSheet-05BringTogether-FR.aspx

 

Prêt à passer à l’action, découvrez nos services de nutrition

PAIR-FORME.com/nutrition/